Art et Guerre
  • Tout public
  • 27 x 24 cm
  • 80 pages
  • ISBN : 9782358321563
  • Prix : 24.00 €

Art et Guerre

Références

Béatrice Fontanel
Daniel Wolfromm

En 1914, les artistes partent à la guerre, comme la plupart des hommes en âge de la faire. Ils seront brancardiers, infirmiers, sapeurs, grenadiers, artilleurs, engagés dans les sections de camouflage. Ils appartiendront même à des bataillons cyclistes… Certains vont mourir, fauchés par les obus ou la mitraille, d’autres survivront, sombrant parfois dans des dépressions qui les conduiront, pour de longues convalescences, dans les hôpitaux psychiatriques ou les sanatoriums. Tous observeront les combats avec effroi et fascination : « Et j’eus la chance de combattre parmi les merveilleuses et grandes et tragiques symphonies de la guerre moderne », s’exclame le peintre et compositeur italien Luigi Russolo. Certains, comme l’Allemand Otto Dix, se feront chroniqueurs des hécatombes. D’autres en perdront le goût du métier, tel Félix Vallotton. Fernand Léger en revanche eut un jour une révélation lorsqu’il vit la culasse d’un canon de 75, ouverte en plein soleil : « Cette culasse m’en a plus appris sur mon évolution plastique que tous les musées du monde ! » Dans cet ouvrage, nous verrons justement comment chacun s’y est pris pour dessiner sa guerre.

voir aussi